REMPOTER.

Rempoter, c'est pas sorcier ! On vous explique quand rempoter et comment le faire en 4 étapes.

Cher jardinier des villes,

Le rempotage est clé pour la croissance de vos plantes. Si vous faites parti de ceux qui veulent bien se lancer mais sont un peu stressés à l'idée de commettre un impair, cet article devrait vous rassurer.

 

Quand rempoter une plante ?

Déjà, première bonne nouvelle, il n'est pas nécessaire de le faire dès que vous achetez une plante, et ce n'est même pas forcement nécessaire de le faire tous les ans.

Alors pour savoir si il faut rempoter, voici quelques questions que vous devez vous poser:

- Est-ce la saison printanière ?

Si oui, alors c'est déjà la bonne période pour envisager un rempotage :)

- Est-ce que les racines dépassent du pot ? Et/ou est-ce que le pot semble se déformer ? Et/ou la plante semble t'elle très à l'étroit ?

Si oui, alors il va falloir se lancer dans la belle aventure du rempotage de ses plantes. On y va ?

Comment rempoter une plante ?

 

Avant de commencer, munissez-vous :

- de la (ou des) plante(s) à rempoter

- des nouveaux pots pour rempoter (ils doivent être plus grands que les précédents)

- d'une petite pelle (une cuillère fait aussi l'affaire)

- de pouzzolane ou de billes d'argile

- de terreau plante d'intérieur, ou spécial cactées si vous rempotez des cactus ou des succulentes

- d'une bâche pour protéger la table de rempotage (votre intérieur vous en sera reconnaissant ;) )

Tips: Evitez de rempoter vos plantes d'intérieur dans du terreau universel, c'est un peu trop riche et compact pour elles ;)

Tout est prêt... c'est parti !

ETAPE 1 - LES FONDATIONS

Tapissez le fond du nouveau pot d’une couche de pouzzolane ou de billes d’argile. C’est nécessaire pour bien drainer l'eau.

--------------------------

ETAPE 2 - LA BASE

Ajoutez du terreau dans le pot jusqu’à environs la moitié de la hauteur du pot. 
Faites un trou au milieu du terreau. C’est l’endroit où vous allez re-placer votre plante.

--------------------------

ETAPE 3 - LA PLANTATION

Sortez la plante de son ancien pot. Vous pouvez utiliser un crayon pour décoller les côtés et l’aider à sortir. Retirez le surplus de terre de façon à lui laisser au moins 1/3 de terre autour de ses racines.

Déposez-là dans le trou que vous avez fait, et tassez la terre autour de la motte pour qu’elle tienne toute seule. Repère : Lorsque vous tirez délicatement sur la plante, elle ne doit pas sortir toute seule de son pot.

--------------------------

ETAPE 4 - LES FINITIONS

Ajoutez du terreau au-dessus et tassez légèrement à l’aide de la cuillère.

Pour les Warriors : Vous pouvez ajouter au-dessus de la pouzzolane ou des billes d’argile. Cela permet de conserver l’humidité pour les plantes tropicales.

--------------------------

Et une fois que la plante est rempotée ?

Il n'y a plus qu'à la remettre en place et attendre quelques jours avant de reprendre la routine d'arrosage habituelle. Fastoche.

 

Pot très grand ? Pratiquez le surfaçage.

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une belle et grande plante qui vit dans un très grand pot, vous pouvez pratiquer un surfaçage plutôt qu’un rempotage.

Pour cela, il suffit d’enlever une bonne couche de terre sur la partie supérieure du pot, et la remplacer par un terreau bien frais chaque année pour lui apporter des nutriments bien frais.

Cette technique ne peut s’appliquer qu’aux grand spécimens, et vous évitera à vous et à votre plante un trop gros stress lié à un rempotage qui transformera votre salon en champs fraichement labouré.

Commentaires

Laissez un commentaire