Faire des boutures dans l’eau

Faire des boutures dans l’eau

Votre plante commence à être trop volumineuse ? Il est peut-être temps de vous lancer dans le bouturage. C’est l’occasion de créer de nouvelles plantes pour agrandir votre collection, ou pour les offrir à votre entourage.

Dans cet article, nous vous expliquons comment bouturer dans l’eau des tiges de plantes grimpantes comme le Pothos ou la Monstera Deliciosa.

Le prélèvement de la bouture

Le bouturage commence par l’étape de prélèvement de la bouture sur votre plante.

Pour le Pothos:

1. Choisissez l’extrémité d’une belle liane qui contient entre deux et trois belles feuilles

2. A l'aide d’un sécateur, coupez en biseau quelques centimètres en dessous du nœud (l’endroit où les deux tiges se séparent en deux)

3. Il ne reste qu’à placer votre bouture dans l’eau et attendre que les racines se développent, en changeant régulièrement l’eau de votre récipient

bouture pothos 1    bouture pothos 2   bouture pothos 3

Pour la Monstera Deliciosa

1. Choisissez deux belles feuilles dont les tiges se rejoignent au niveau d’un nœud (l’endroit où les deux tiges se séparent)

2. A l'aide d’un sécateur, coupez en biseau quelques centimètres en dessous du nœud

3. Il ne reste plus qu’à placer votre bouture dans l’eau et attendre que les racines se développent, en changeant régulièrement l’eau de votre récipient

bouture monstera 1    bouture monstera 2   bouture monstera 3

La mise en pot

Au bout d’une dizaine de jours, vous devriez voir apparaitre les premières racines de votre bouture.

Laissez le temps à votre bouture de développer ses racines (jusqu’à environs 4 centimètres) avant de la mettre en pot.

Une fois que votre bouture est prête, utilisez un pot assez haut pour permettre aux racines de bien prendre la terre, et rempotez votre plante normalement.

Les techniques de multiplication des plantes

Au-delà de la satisfaction à créer de nouvelles petites plantes, la multiplication d’une plante a pour avantage d’aider la plante mère à reprendre en vivacité et en beauté. 

Les techniques de multiplication les plus simples sont appelées les multiplications végétatives car elles partent d’un sujet déjà mature. Le bouturage en fait partie, puisqu’elle consiste à prélever un morceau de la plante pour la dupliquer.

Le bouturage dans l’eau décrit ci-dessus ne correspond pas à toutes les plantes, mais nous prévoyons de vous proposer d’autres articles sur la multiplication végétative par bouturage de tiges, de racines, ou de feuilles.

Bon à savoir :

Dans leur environnement nature, les plantes se multiplient via un phénomène de pollinisation obtenu avec des graines qui se propagent par divers moyens pour reproduire de nouveaux sujets. Il est possible de réaliser des multiplications de plantes par graines, mais cela est un peu plus compliqué. Nous vous recommandons de commencer par faire vos expériences avec des techniques de multiplication végétative avant de vous lancer sur la multiplication par graines.